Logo


Speakers:

Ali Mirabzadeh, M.Sc., Senior Analyst, Forensic & DNA Services, Maxxam Analytics

Jared Hobbs, M.Sc., R.P.Bio., Technical Expert – Terrestrial Ecology, Hemmera Envirochem

 Please join our complimentary webinar on October 17th, 2018: Environmental DNA (eDNA) – An overview of methods and applications for protection and management of aquatic and semi-aquatic native and invasive species.

 This webinar is part of Maxxam’s technical education program designed to share knowledge in the area of environmental applied science and biotechnology with our key clients.

 Traditional methods for conducting ecological surveys for species of management interest are often time and cost intensive, susceptible to observer bias, limited in the ability to confirm species distributions, especially for cryptic species, and can be intrusive to the sensitive habitats occupied by species at risk.

 Environmental DNA (eDNA) monitoring offers an alternative method to detect the DNA of specific amphibian, fish, and mammalian species using simple, affordable laboratory-based and proven tests.

 eDNA is defined as genetic material for species of interest obtained from environmental matrices, such as soil, sediment or water without the need for observation of the source. This is a non-invasive approach with methodology that can be standardized at both the field collection and laboratory analysis stages.

 Maxxam has partnered with the University of Victoria (Dr. Caren Helbing) and environmental consulting firm Hemmera Envirochem Inc. to refine and advance eDNA-based detection protocols.

 In this webinar, the following topics will be discussed:

  • An overview of eDNA principles and analytical approach
  • Sample collection requirements
  • Limitations and advantages of eDNA compared to traditional survey methods
  • Case studies where eDNA successfully delivered efficiencies in time and cost relative to conventional methods

 This webinar would be ideal for:

  • Biologists
  • Environmental Consultants
  • Environmental Project Managers
  • Mining Practitioners
  • Regulators
  • Risk Assessors
  • Toxicologists

Joignez-vous à nous lors de notre prochain webinaire gratuit qui aura lieu le 17 octobre 2018.

L’ADN environnemental (ADNe) : un aperçu des méthodes et des applications pour la protection et la gestion des espèces aquatiques et semi-aquatiques indigènes et envahissantes.

 Cette présentation s’inscrit dans notre programme de formation technique visant à diffuser nos connaissances en science environnementale appliquée et en biotechnologie auprès de nos principaux clients.

 Les méthodes traditionnelles d’enquêtes écologiques des espèces qui doivent être gérées sont souvent longues et onéreuses et elles sont susceptibles d’être l’objet de biais liés aux observateurs. Ces enquêtes ne permettent pas non plus de confirmer avec exactitude la répartition des espèces, en particulier les espèces cryptiques, et elles sont parfois intrusives pour les habitats fragiles occupés par les espèces en péril.

 La surveillance de l’ADN environnemental (ADNe) offre une méthode alternative. Les analystes utilisent des tests simples, abordables et éprouvés en laboratoire pour détecter l’ADN d’espèces précises d’amphibiens, de poissons et de mammifères.

 L’ADNe se définit comme le matériel génétique d’espèces d’intérêt obtenu à partir de matrices environnementales, telles que le sol, les sédiments ou l’eau, sans qu’il soit nécessaire d’en observer la source. Il s’agit d’une approche non invasive dont la méthodologie peut être normalisée à toutes les étapes, de l’échantillonnage à l’analyse en laboratoire.

 

 Maxxam s’est associée à l’Université de Victoria (Dre Caren Helbing) et à la société d’experts-conseils en environnement Hemmera Envirochem Inc. pour perfectionner et faire progresser les protocoles de détection fondés sur l’ADNe.

 Dans le présent webinaire, nous discuterons des points suivants :

  • Vue d’ensemble des principes de l’ADNe et de l’approche analytique
  • Exigences d’échantillonnage
  • Limites et avantages de l’ADNe par rapport aux méthodes d’enquête traditionnelles
  • Études de cas où l’utilisation de l’ADNe s’est avérée plus rapide et moins coûteuse que les méthodes conventionnelles

 Ce webinaire s’adresse :

  • Biologistes
  • Experts-conseils en environnement
  • Chargés et chargées de projet en environnement
  • Professionnels et professionnelles du secteur des mines
  • Personnel des organismes de réglementation
  • Spécialistes de l’évaluation des risques
  • Toxicologistes
 If you have previously registered for this event, please login below / Si vous êtes déjà inscrit, connectez-vous ici :
 email/Courriel:
 Login

First Name / Prénom*
Last Name / Nom*
Company / Entreprise*
Email / Courriel*
Phone / Téléphone*
City / Ville*
Country / Pays*
 
Please enable Cookies in your browser before registering for the webcast.
 
*Denotes required / Champs obligatoires.